Comment entretenir le Gel Coat

Le Gelcoat est un matériau qui peut être à base de polyester ou de résine époxy. Le Gel Coat recouvre la surface du bateau et est très résistant au milieu marin. Dans les bateaux, il est utilisé comme revêtement pour la fibre, de sorte à ce que la coque soit protégée contre les rayons ultraviolets et autres agents agressifs, tout en présentant une finition brillante et esthétique.

Le problème très souvent rencontré est que, à mesure que la couche vieillit, la surface devient de plus en plus poreuse et parfois des points noirs commencent à apparaître, des champignons s’installent et s’ils restent trop longtemps incrustés il va être difficile de les retirer. Ils contribuent également à donner au bateau un aspect visuel très sale.

Si nous arrivons trop tard et que la détérioration est bien avancée, l’alternative sera de repeindre le bateau, opération plus coûteuse que vous pouvez éviter avec un entretien et un nettoyage appropriés.

Il existe 2 types de travaux à réaliser pour entretenir son gelcoat: le nettoyage d’entretien et le polissage.

Cleaning for regular maintenance of the gel coat

Nettoyage pour un entretien régulier du gel coat

La meilleure façon de garder la surface propre est d’opter pour des nettoyant doux au PH neutre. Il existe également sur le marché des nettoyants protecteurs qui cire et des déperlants, ce qui permet de laisser une couche protectrice sur votre gel coat. Ces produits couvrent les micro-porosités et retardent l’incrustation des taches et la saisie des dépôts salins.

Si le blanc habituel du gel-coat commence à jaunir, vous pouvez utiliser des produits pour le blanchir, en faisant particulièrement attention aux zones en aluminium.

Il existe une variété de produits de blanchiment en gel coat, généralement de pH acide. Ils sont disponibles sous forme de poudre ou de liquide, nous recommandons les produits liquides car ils sont plus facile d’utilisation.

Restoration and polishing of the gel coat

Restauration et polissage du gel coat

Si vous avez un bateau où le gelcoat est très détérioré, terne, poreux et parfois « cassant », il est temps de le restaurer complètement, bien que ce processus soit un peu plus laborieux.

Le test de base pour savoir si un travail de restauration est nécessaire est de glisser vos doigts sur le gelcoat: si vous avez un dépôt blanc sur les doigts, il est temps de le restaurer.

Un autre signe du mauvais état du gel coat est de voir de petites fissures (faïençage), généralement plusieurs et à divers endroits sur le pont ou la cabine avec de petites ou pas si petites « araignées ». Les araignées sont des fissures qui sortent d’une partie centrale dans toutes les directions et s’ouvrent vers l’extérieur un peu comme une araignée avec ses pattes. Avec cette configuration un simple polissage ne comblera pas le faïençage. Le faïençage n’est pas très grave c’est surtout esthétique, vous pouvez le réparer vous-même ou faire appel à un professionnel. Toutefois si vous remarquez de grosses fissures et un gel coat vraiment cassé là c’est un problème plus grave qui demande à être réparé. C’est très souvent dû à un problème structurel, plusieurs facteurs peuvent être en cause, le bateau qui à fortement « taper » contre les vagues, le grutage … Si vous laissez les fissures sans les réparer vous risquez de vous retrouver avec des infiltrations d’eau et de gros problèmes d’humidité, sur le long terme cela peut fortement détériorer votre bateau sans même que vous vous en rendiez compte.

Pour la restauration, commencez par laver tout l’extérieur avec de l’eau, un dégraissant et une éponge magique. Il faut que votre gel coat n’est plus de traces noires, de traces d’huiles ou de tout autre produits.

Si après le lavage vous constatez que le gelcoat est “farineux” il faudra appliquer une pâte à polir. Lors de l’application de la pâte à polir pour votre gel coat travaillez sur des petites surfaces à l’ombre d’environ 50 cm x 50 cm. Ensuite, attendez quelques minutes que la crème imprègne le gelcoat. Il existe une large gamme de différents types de vernis solvants ou aqueux, avec des cires synthétiques ou naturelles, des produits nanotechnologiques mono-composants ou bi-composants … dans tous les cas le niveau d’abrasif doit être adapté à l’état du gel coat, à la profondeur du niveau de rayure ou de brillance. La gamme de produit 3M est très bien mais beaucoup d’autres marques sont également très efficaces. Plus votre gel coat est poreux, farineux plus il vous faudra commencer avec un abrasif fort, puis continuez avec un moyen et enfin léger puis wax.

Travaillez toujours sur une surface d’environ 50x50cm, à l’ombre, étalez le produit sur la surface sur laquelle vous allez travailler puis commencez le polissage à l’aide d’une polisseuse orbitale (important car ne laisse pas de traces), en travaillant à une vitesse faible. Pour une surface d’environ 50×50 centimètres, passez la polisseuse entre 2 à 5 minutes, en fonction de l’état de la surface à traiter.

A noter un abrasif = 1 tampon spécifique ne mélangez pas les tampons et les abrasifs pour la gamme 3M c’est assez facile car la couleur de la bouteille (du bouchon) correspond à la couleur du tampon. Abrasif fort bouchon rouge, abrasif moyen bouchon orange, abrasif léger bouchon jaune et wax bouchon vert. Il y a également la marque Menzerna qui est très bien et qui offre de très bon résultats.

Dans les endroits où il y a une rayure, il faut insister un peu plus avec la machine (la polisseuse orbitale est mieux qu’une axiale pour éviter les hologrammes), pour que dans cette zone le gelcoat soit un peu plus « travaillé » et que la rayure s’estompe. Ne travaillez pas à forte vitesse avec la machine, le résultat ne sera pas mieux et vous pouvez risquez de bruler le gel coat. 

Il est indispensable de changer votre tampon / pad utilisé pour le polissage autant de fois que nécessaire pour toujours travailler dans de bonnes conditions.

Enfin, une fois le polissage terminé essuyez avec un chiffon doux et propre puis passez la wax. Si vous souhaitez une protection sur le plus long terme vous pouvez prendre une cire céramique ça durera plus longtemps.

Le polissage de votre gel coat est à faire environ 1 à 2 fois par an pour un entretien régulier, tout dépend de votre zone de navigation. N’attendez pas de voir votre gel coat tout ternis pour le polisher. Vous pouvez également mettre de la cire de protection plus régulièrement.

En polissant votre gel coat, vous le protégerez de saletés extérieures et vous verrez qu’il sera par la suite bien plus facile de nettoyer votre bateau. Une fois le polissage terminé et surtout si vous appliquez une cire protectrice il est très important d’utiliser un savon au PH neutre pour ne pas retirer la cire protectrice et d’utiliser une brosse de pont très douce pour ne pas rayé le gel coat.

Besoin de faire appel à nos services ?

Nettoyage - Entretien - Polish - Rénovation teck

Recommended Posts